Friedmann et Versace, l’écriture comme architecture

person Posté par: Mélodie Chavannes list Dans: Portraits Le: comment Commentaire: 0 favorite Vues: 333

Avant de devenir architecte d’intérieur, Virginie Friedmann s’occupait de promouvoir et de théâtraliser des produits pour de grandes maisons de luxe. Delphine Versace, quant à elle, était scénographe diplômée des Beaux-Arts. Elles se sont rencontrées à l’occasion d’un projet pour Michael Malapert. Elles ont alors formé le studio éponyme Friedmann et Versace.  Leur histoire est telle qu’elles ne sont pas des architectes d’intérieur lambda, mais de véritables directrices artistiques. Chaque projet raconte une histoire et édifie un lieu telle une composition théâtrale. 

Ecrire l’espace au restaurant Bambini à Paris

Friedmann et Versace, Restaurant Bambini Friedmann et Versace, Restaurant Bambini

© Alexandre Tabaste 

Pour divertir les convives attablés, le duo a choisi de parer les murs avec une magnifique fresque imaginée par Roberto Ruspoli dont la scène emprunte à l’art classique avec ses visages de profil et ses corps drapés. Influencé par sa jeunesse à Rome et par ses cours de mythologie grecque, l’artiste nous livre ici un décor digne de Pompéi avec un style qui n’est pas sans rappeler les dessins de Cocteau ou de Picasso qui ont largement influencé ses travaux.

Friedmann et Versace déclarent dans une interview à Ideat : « Nous commençons par créer un moodboard qui illustre les grandes lignes de l’histoire. Notre axe narratif se dégage de là, avec les traits de la personnalité du lieu, qui devient le protagoniste. Pour que chaque personne puisse la saisir instinctivement, il est important que son âme soit perceptible dans les moindres détails. »

Friedmann et Versace, Restaurant Bambini à Paris

© Alexandre Tabaste 

« Bambini revendique la dolce vita et l’effervescence des nuits italiennes. Plus qu’une table, c’est le théâtre d’un art de vivre. Un voyage immédiat qui traverse les époques et nous transporte dans un intérieur italien fantasmé. »

Les deux femmes accordent ainsi une grande attention à l’ambiance qu’elles créent, l’agencement des meubles, le jeu sur l’espace. Avec Friedmann et Versace, on ne rénove pas seulement; on invente une nouvelle histoire, on insuffle une personnalité et une parole singulière aux pièces. 

La déco est fraîche, avec des accents printaniers. Les arches en treillage et les peintures de citronniers donnent un style farniente à l’intérieur. Les tabourets, conçus avec du tissu Pierre Frey, sont à motif fleuri pour une mise en scène joviale en extérieur. Couleurs et motifs se superposent dans un décor charmant et digne des plus beaux jardins méditerranéens. 

Farniente aux tables de La Riviera

Friedmann et Versace, Restaurant La Riviera Friedmann et Versace, Restaurant La Riviera

© Hervé Goluza

Le fabuleux restaurant La Riviera, entièrement repensé par Friedmann et Versace, est tout aussi beau. Paysage estival, chaleureux, et comme au bord de la mer, Friedmann et Versace ont sublimé les pièces de ce restaurant gastronomique

Entre lumière et plats français aux saveurs méditerranéennes signés chef Aurélien Jame, le restaurant La Riviera fait flâner leur clientèle comme sur la côte, l’instant d’un bon repas gourmand.

Friedmann et Versace, Restaurant La Riviera Friedmann et Versace, Restaurant La Riviera

© Hervé Goluza

Les couleurs aux nuances terra cotta choisies par Friedmann et Versace sont sublimes. L’utilisation du bois et de tissus en velours apportent une touche d'artisanat aux tables. Le rotin évoque les paysages d’Italie dans les années 50. Les lampes à poser multiplient les sources de lumière, créant des lueurs chaudes aux coins de chaque pièce. Pour un moment de calme, le restaurant La Riviera est idéal. Le client y est comme à la mer, lors d’un voyage en terra cotta. 

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

S'incrire

Nouveau compte S'inscrire